Lade Inhalt...

Gouvernement des entreprises et informations comptables

Rôle de la normalisation dans la régulation de l’opportunisme des dirigeants

Wissenschaftliche Studie 1998 145 Seiten

Führung und Personal - Sonstiges

Zusammenfassung

Inhaltsangabe:Introduction:
Le développement, à la fin du XIXe siècle, des grandes entreprises, s’est caractérisé par un double constat. D’une part, par la présence d’un actionnariat tellement dispersé que les actionnaires semblent avoir perdu tout contrôle de leur patrimoine au profit des dirigeants. D’autre part, par une prise de conscience du rôle joué par les managers professionnels dans le fonctionnement des grandes entreprises à actionnariat diffus. Ces managers diffèrent substantiellement dans leur approche comparativement aux dirigeants propriétaires.
Les problèmes posés par cette forme organisationnelle étaient d’ores et déjà soulevés au XVIIIe siècle. Adam Smith (1776) reconnaît que « les dirigeants de ces sortes de compagnie étant les régisseurs de l’argent d’autrui plutôt que de leur propre argent, on ne peut guère s’attendre qu’ils y apportent cette vigilance exacte et soucieuse que les associés d’une société apportent souvent dans le maniement de leurs fonds. Tel que les intendants d’un riche particulier, ils sont portés à croire que l’attention sur les petites choses ne conviendrait pas à l’honneur de leurs maîtres, et ils se dispensent très aisément très aisément de l’avoir. Ainsi, la négligence et la profusion doivent toujours dominer plus ou moins l’administration des affaires de la compagnie. C’est pour cette raison que les compagnies par actions (...) ont rarement été en état de soutenir la concurrence entre les particuliers qui se sont aventurés dans le même commerce. Aussi ont-elles très rarement réussi sans l’aide d’un privilège exclusif, et souvent encore n’ont pas réussi même avec cette aide. Sans privilège exclusif elles ont ordinairement mal dirigé le commerce dont elles se sont mêlés: Avec le privilège exclusif, elles l’ont mal dirigé et l’ont comprimé tout à la fois ».
Les problèmes de la séparation entre la propriété et le pouvoir décisionnel allaient resurgir avec la publication du célèbre ouvrage de Berle et Means (1932), The modern corporation and private property, dans lequel ils affirment que les dirigeants poursuivent des objectifs qui peuvent différer notablement de ceux poursuivis par les actionnaires. La conséquence attendue de cette divergence est une moindre performance pour les entreprises de type managérial par rapport aux entreprises dont le capital est concentré dans les mains d’un propriétaire unique.
Cette question ne faisait l’objet d’aucun traitement spécifique dans la théorie économique standard […]

Details

Seiten
145
Erscheinungsform
Originalausgabe
Jahr
1998
ISBN (eBook)
9783832420055
ISBN (Buch)
9783838620053
Dateigröße
687 KB
Sprache
Französisch
Katalognummer
v217846
Institution / Hochschule
Université de Nice-Sophia Antipolis – Unbekannt
Note
Schlagworte
gouvernement

Autor

Teilen

Zurück

Titel: Gouvernement des entreprises et informations comptables